L'expertise au service de la santé publique.

L’Observatoire

Historique

La connaissance de l’état de santé de la population est nécessaire à l’élaboration d’une politique de santé comme à son évaluation, et l’observation en représente aujourd’hui une dimension essentielle.

Les ORS, outils d’aide à la décision :

C’est au début des années 1980, dans le contexte de la décentralisation, que les Observatoires Régionaux de Santé (ORS) ont été créés, en réponse à l’insuffisance d’informations sur l’état de santé de la population à l’échelle régionale. La circulaire n°285 du 28 juin 1985 qualifie les ORS « d’outils techniques d’aide à la décision dans l’élaboration d’une politique de santé ».

Leur mission d’appui aux Agences régionales de santé (ARS) est précisée dans la Loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires (HPST) : « Les agences régionales de santé organisent, en s’appuyant en tant que de besoin sur les observatoires régionaux de la santé, la veille sanitaire, l’observation de la santé dans la région, le recueil et le traitement des signalements d’événements sanitaires ».

Plus de 30 ans d’expérience, de partenariats et de connaissances de la santé de la population :

L’ORS Réunion a été créée en 1983, avec un statut d’association loi 1901, sa première Assemblée Générale constitutive s’est tenue en 1993. Association à but non lucratif, indépendante, elle a pour mission principale de mettre à disposition des différents acteurs de Santé Publique des données sanitaires, médico-sociales, sociales actualisées, validées, utilisables et tenant compte des spécificités locales (éloignement de la métropole, insularité, climat tropical et contextes socio-culturels) afin qu’ils puissent prendre des décisions adaptées et efficientes, qu’ils puissent suivre la mise en place des programmes et mesurer les résultats des actions mises en œuvre. C’est ainsi que l’ORS travaille depuis sa création avec les acteurs locaux sur des thématiques telles que les addictions ; le handicap ; les maladies chroniques ; la périnatalité ….

De La Réunion à Mayotte :

Mayotte, devenue 101éme département en avril 2011, doit bénéficier des mêmes ressources et des mêmes services que les autres départements, notamment en matière d’observation et peut s’appuyer sur l’expérience de La Réunion.

En mai 2015, l’Observatoire est devenu ORS Océan Indien afin de répondre aux besoins des territoires de La Réunion et de Mayotte et de répondre aux attentes de l’ARS OI. Un établissement a été créé à Mayotte en janvier 2016 et depuis juillet 2016, le Conseil d’Administration s’appuie sur des administrateurs des 2 îles.