C
C
 
Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS)
Uun CHRS est une catégorie d’établissements sociaux intervenant dans le domaine de l’accueil, de l’hébergement et de la réinsertion sociale et professionnelle des personnes en situation d’exclusion. Les CHRS relèvent du champ de compétence de l’État. La tarification, le financement, le contrôle et le suivi de ces établissements sont assurés par la DDASS à l’échelon départemental. Avant 1998, l’intitulé était Centre d’Hébergement et de Réadaptation Sociale.
 
Centre de Planning Familial (CPF)
Les centres de planification familiale informent sur la contraception et l’interruption volontaire de grossesse (IVG), orientent vers les médecins et partenaires et pratiquent des tests de grossesse. La prescription d’une contraception (pilule, stérilet, implant,...) est possible grâce à la présence d’un médecin.

Centre d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP)
 Il a une mission d’aide auprès des futurs parents, de prévention des difficultés des tout-petits, de la naissance à 6 ans, de soins à de jeunes enfants handicapés. Le CAMSP est agréé par les Caisses d’Assurance Maladie et le Conseil Général du département au titre de la Protection Maternelle et Infantile.

Centre Médico-Psycho Pédagogique (CMPP)
Sous tutelle du Ministère des Affaires sociales et conventionné par la Sécurité sociale, le CMPP a pour rôle le diagnostic et le traitement ambulatoire ou à domicile des enfants de 3 à 18 ans (ou 20 ans selon le cas) dont l’inadaptation est liée à des troubles neuropsychologiques ou à des troubles du comportement. La réadaptation de l’enfant s’effectue dans son milieu familial, scolaire et social.

Chômeur au sens du BIT
Au sens du BIT, un chômeur est une personne en âge de travailler (15 ans ou plus) qui répond simultanément à trois conditions :
- être sans emploi, c’est-à-dire ne pas avoir travaillé, ne serait-ce qu’une heure, durant une semaine de référence ;
- être disponible pour prendre un emploi dans les 15 jours ;
- avoir cherché activement un emploi dans le mois précédent ou en avoir trouvé un qui commence dans moins de trois mois.
Remarque : un chômeur au sens du BIT n’est pas forcément inscrit à Pôle Emploi (et inversement).
 
Couverture Maladie Universelle (CMU)
Mise en œuvre en 2000, la CMU est une prestation sociale française permettant l’accès au soin et le remboursement des soins, des prestations et des médicaments à toute personne résidant en France et qui n’est pas déjà couverte par un autre régime obligatoire d’assurance maladie.
Elle comprend deux volets :
- la CMU de base  : elle permet l’accès à l’Assurance Maladie pour toutes les personnes résidant en France de manière stable et régulière depuis plus de trois mois, et qui n’ont pas droit à l’assurance maladie à un autre titre (activité professionnelle,…).
- la CMU complémentaire (CMU-C) : c’est une complémentaire santé gratuite qui prend en charge ce qui n’est pas couvert par les régimes d’assurance maladie obligatoire. La CMU-C est accordée pour un an sous condition de ressources. Au 1er juillet 2009, le plafond annuel de ressources pour bénéficier de la CMU-C est fixé à 8 371 euros par an (soit 698 euros par mois) pour une personne seule dans les DOM. Ce montant évolue en fonction de la situation familiale et du lieu de résidence (en France métropolitaine ou dans un département d’outre-mer).