Documentation

La grippe - Le contexte

La grippe est une affection contagieuse due à un myxovirus, survenant sous forme de grandes pandémies. Le virus grippal appelé Influenza tire son nom de l’italien influenza : « influence du froid ». Il est caractérisé par des protéines de surface qui permettent de définir les différents sous-types à l’origine d’épidémies. Il existe 3 grands types de virus grippaux : A, B et C. Ce sont les virus A qui sont responsables des grandes pandémies mondiales.
 
Le réservoir et le pouvoir pathogène de ces virus sont à la fois humain et animal (oiseaux, porcs). La structure antigénique des virus grippaux est susceptible de varier d’une époque à l’autre et d’une épidémie à une autre. Ces variations expliquent l’épidémiologie de la grippe et les difficultés de la prophylaxie vaccinale.
 
La grippe est responsable d’infections saisonnières, sous forme de maladie respiratoire aiguë.
 
Elle est banalisée en raison de sa bénignité habituelle mais elle est responsable lors des épidémies qu’elle provoque d’une morbidité et d’une mortalité fortes. La pandémie mondiale de 1918-1919 a fait 20 à 40 millions de morts ! Plus prés de nous en août 2002, une flambée à Madagascar a fait 754 morts en 1 mois. Elle peut en effet entraîner de graves complications notamment chez les personnes âgées et sur des terrains fragilisés par des pathologies chroniques (insuffisance cardiaque, bronchopathies ....). Ses conséquences socio-économiques sont également importantes (arrêt de travail, absentéisme ...). C’est pourquoi elle fait l’objet d’une politique nationale de vaccination.
 
La vaccination anti-grippale est prise en charge par la Sécurité Sociale en France pour les personnes de plus de 65 ans et pour les personnes atteintes d‘une affection de longue durée (ALD).